ID.CiTé au service des collectivités locales de votre département ...

ID.CiTé dans votre département
... au service des collectivités locales de votre département



La prévention insuffisante du risque d’inondation en Île-de-France (Cour des comptes)

Lundi 21 Novembre 2022


Dans le bassin de la Seine, les inondations représentent - après la sécheresse - l’un des risques naturels les plus importants. Le territoire de la métropole francilienne est particulièrement vulnérable à l’aléa des crues. Les dernières d’importance ont eu lieu entre mai et juin 2016 et de janvier à février 2018, et ont coûté respectivement 1,4 milliard et 150 à 200 millions d’euros. Selon une évaluation récente de l’OCDE, une crue centennale atteignant la hauteur maximale atteinte par celle de 1910 (soit 8,60 mètres au pont d’Austerlitz) causerait des dommages directs dont le coût avoisinerait les 30 Md€. Pourtant, la prise en compte insuffisante de ce risque par les populations et par les collectivités locales entraine une stratégie de prévention défaillante, notamment en raison d’une mauvaise coordination. Le rapport publié ce jour, élaboré par une formation commune à la Cour et à la chambre régionale des comptes d’Île-de-France, évalue l’état de la connaissance du risque lié à une crue centennale de la Seine, ainsi que les objectifs fixés et les moyens financiers déployés pour le prévenir. Il examine également l’efficacité et l’efficience des actions permettant de réduire ce risque. Enfin, il analyse dans quelle mesure la gouvernance et la stratégie de gestion durable de la Seine ont contribué, au cours des dernières années, à prévenir le risque d’inondation.
Au sommaire
- Un risque majeur et une gravité insuffisamment prise en compte
- Des actions de réduction du risque d’inondation encore limitées
- Le manque de stratégie coordonnée à l’échelle du bassin de la Seine
Cour des comptes >> La synthèse  du 18/11/2022
Réponses des administrations, organismes et personnes concernés


 








Les Tweets
de vos regions...